Tags

, , , , , , ,

According to a Harvard study conducted by Jeff Franckel, most people who would like to see Obamacare repealed are Obese. Quote from Slate France. Translation below.

En 2010, les Etats qui avaient le moins voté en faveur de cette loi était le Mississipi, l’Alabama, la Caroline du sud et le Texas. Or, ces quatre Etats sont aussi les plus pauvres et ceux qui comptent le plus d’obèses. Seuls deux représentants du Mississipi par exemple ont voté en faveur de la réforme de la santé, alors que près de 35% de ses habitants sont obèses.

L’épidémie d’obésité qui sévit aux Etats-Unis devient par là même une des principales sources de dépenses de santé dans le pays. L’obésité des enfants coûte à elle seule plus de 14 milliards de dollars par an.

Comme Brookings l’avait déjà signalé, «les risques de santé liés aux maladies graves engendrées par l’obésité n’impliquent pas seulement une stigmatisation sociale mais aussi économique – on estime que les coûts médicaux des obèses sont 36% plus importants que pour les Américains qui ne sont pas en surpoids».

In 2010, the states most opposed to this law were Mississippi, Alabama, South Carolina and Texas. These four states are also the poorest and the most obese. For example, whereas almost 35% of Mississippi residents are obese, only two of its representatives voted in favor of health reform.

The obesity epidemic raging in the United States is becoming a major source of health expenditure in the country. Childhood obesity alone costs more than14 billion dollars per year.

As the Brookings Institute has already pointed out, “the health risks related to major diseases caused by obesity are not only social but economic as well – it is estimated that medical costs for those who are obese are 36% higher than for Americans who are not overweight.

Advertisements